Une Bonne Santé pour une Vie Meilleure

577 médecins spécialistes affectés dan les régions du Sud

Edité par : Hafid Azzouzi | Journaliste et Consultant en communication
20 mai 2023

L’Etat veut résorber le déficit que connaissent les régions du Sud en matière de couverture sanitaire. De ce fait, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a indiqué, jeudi à Alger, que 577 médecins spécialistes ont été affectés, durant l’année 2023, au niveau des wilayas du Sud afin de prendre en charge les malades de ces localités qui souffrent du manque de moyens et surtout de prise en charge médicale.

Renforcer les équipes médicales

 Lors d’une séance plénière présidée par M. Abdennacer Hamoud, vice-président du Conseil de la nation, M. Saihi a souligné les efforts fournis par les pouvoirs publics en vue de faciliter l’accès aux soins pour les citoyens de ces régions reculées.

Et ce, dans le cadre des actions du Gouvernement visant à renforcer les équipes médicales et de garantir une meilleure prise en charge du malade. Le même ministre a déclaré aussi que 150 autres médecins spécialistes seront affectés dans les mêmes régions au début de l’année prochaine.

Amélioration  des prestations sanitaires

La stratégie du secteur tend à améliorer les prestations sanitaires à travers les wilayas du pays. Elle  repose sur la création de pôles sanitaires spécialisés dans les wilayas du sud, afin d’éviter aux citoyens du Sud de se déplacer vers le nord du pays. Il s’agit, souligne-t-il, d’assurer les différents équipements et appareils médicaux ainsi que les moyens de dépistage au profit des wilayas du Sud. Le ministre a affirmé également que tous les problèmes soulevés seront traités au cours des prochains mois.

«Tous les problèmes soulevés seront traités au cours des prochains mois », a-t-il  ajouté avant de souligner, au passage, que ses services «veillent à renforcer les structures sanitaires dans les différentes wilayas du pays, à l’instar d’Oum Bouaghi et Beni Abbès, et ce, en vue d’améliorer les prestations sanitaires». Par ailleurs, rappelons que le ministre de la Santé, Abdelhak Saihia déjà parlé, il y a deux mois, de  la signature de contrats pour les nouveaux médecins spécialistes diplômés en 2023 afin de travailler dans les wilayas du sud pour une durée de 6 ans. Cette décision a été prise en coordination avec le ministère du Travail pour obliger les nouveaux médecins spécialistes à travailler dans le sud pendant 6 ans.

H.Azzouzi